Le roi lion : Live your life
♥️ Bienvenue sur le roi lion live your life ! ♥️
Si tu veux nous rejoindre dans cet univers magique clique sur s'inscrire Smile
A tout de suite, le staff

Le roi lion : Live your life

Viens nous rejoindre sur ton forum du roi lion
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ava. « Je m'accrocherai au souvenir, pour pas laisser le temps me démolir. »

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Ava. « Je m'accrocherai au souvenir, pour pas laisser le temps me démolir. »   Dim 13 Juin - 14:16

||Nom : Ava
||Rang: Lionne adolescente
||Age: Adolescente
||Histoire:
Dépêchez-vous de vivre, dépêchez-vous d'aimer. Nous croyons toujours avoir le temps, mais ce n'est pas vrai. Un jour nous prenons conscience que nous avons franchi le point de non-retour, ce moment où l'on ne peut plus revenir en arrière. Ce moment où l'on se rend compte qu'on a laissé passer sa chance... J'avais une vie de famille heureuse, un grand frère qui jouait avec moi et me chérissait, des parents qui me protégeaient et m'aimaient. Nous ne faisions parti d'aucun clan, mais nous étions uni et en paix, c'était le plus important. J'aurai tout donner pour que rien ne change. Pour que cette vie parfaite continue, que je puisse rester à coter des membres qui étaient les plus chers dans mon coeur. Mais la vie en avait décidé autrement. Un par un, elle me les a enlevés, me les a arrachés, ces êtres qui pour moi étaient indispensables à mon existence.

Alors que j'étais toute jeune, à l'âge de l'innocence et la naîveté, mon frère et mon père partirent, mon aîné devant effectuer une sorte de rituel pour passer de l'état de lionceau à l'état d'adolescent. Cela aurait du être une simple étape, mais elle tourna en permanente angoisse et au cauchemars. Le jour où ils partirent, je ne pu m'empêcher de verser quelques larmes. Mon frère me rassura d'une lèche sur le front et d'un sourire, tout comme mon père, les deux promettant de revenir très bientôt. Je suis parti sans me retourner, ne doutant pas une seconde que ce moment était un adieu au lieu d'un au revoir. Ma mère profita du fait que nous ne soyons toutes les deux pour m'enseigner les bases de la vie d'une lionne. Elle m'enseigna la chasse, la discrétion, et tout ce qu'une femelle se devait de savoir. Cela passa très vite, et il fut bientôt le temps que le reste de ma famille revienne. Alors, nous nous sommes mises à attendre, attendre le retour de mon frère et de mon père. Mais jour après jour, je vis le visage de ma tendre mère changer, et la quiétude se dessiner sur son visage. L'angoisse prit par de nous, tandis que nous attendions désespérément leur retour. Ce qui devait prendre deux semaines en prit très vite trois, puis quatre, et bientôt cinq. Pour nous deux, ils étaient morts.

Il se passa alors une longue période d'errance, sans que rien ne se passe. Ma mère semblait ne rester en vie que pour moi, car évidemment elle chassait, mais elle ne mangeait rien. La voyant s'affaiblir de jour en jour, je tentai de la résonner, ou de lui dire qu'ils reviendraient, mon père et mon frère, mais rien n'y faisait. Elle vivait physiquement, morte à l'intérieur. L'absence de mon père et mon frère l'avait abattu, l'avait détruite. Et alors qu'elle se tenait à peine debout, nous nous approchâmes d'un peu trop près du clan des Bannis. Un des leurs vint vers nous, et je devinais que ce n'était pas pour nous aider. Ma mère se mit face à lui, alors que je me réfugiais derrière ses frêles pattes. Il n'y eut aucune parole, juste des grognements, et puis un combat. Je vis ma mère se faire plusieurs fois blessée, elle était en train de mourir, me jetant des regards disant que tout ce qui comptait maintenant, c'était que je me sauve. Cependant, je restai paralysée par la scène, cette vision d'horreur. Et puis, son adversaire porta le coup fatal. Il la saisit violemment à la gorge et l'étrangla. J'entendais ma mère grogner, tenter de rugir, mais je savais très bien que je ne pouvais rien faire. Son corps était bientôt sans vie, avant de retomber inerte sur le sol taché de sang. De plus, une autre scène insoutenable me fit face. Le banni se nourrissait de ma mère comme d'une gazelle. Mes jambes tremblaient, les larmes n'arrêtaient pas de s'enchaîner, et lorsque le lion releva la tête en me regardant avec un sourire en coin, se fut trop. Je me mis à courir, courir encore et encore jusqu'à en perdre haleine, espérant que la douleur des pattes ferait oublier celle du coeur. Le mouvement de mes pattes frappant contre le sol boueux et terne étaient devenu comme indispensable, et incontrôlé. Je ne comptais plus les arbres défiler autour de moi, ni les éclairs zébrant le ciel orageux. Ni les battements de mon coeur s'enchainant à en faire exploser ma poitrine, ni les épines écorchant mon pelage mat salît de taches rouges. Je fuyais la vie comme on échappe à la mort, d'une cavale infinie au beau milieu du néant. Un dernière pensée pour mon corps me confirma que celui-ci s'épuisait. Je sentis mes membres se dérober sous moi, avant de m'étaler violemment au sol. Ma tête frappa contre la roche, avant de laisser un liquide chaud se répandre sur l'herbe et se mêler à la boue. Je me retournais sur le dos, de façon à apercevoir le ciel une dernière fois. Mes larmes se mêlaient aux gouttes de pluie tombant du ciel, ruisselant sur mon petit corps affaiblit. Je finis par me dire que la vie aura eu raison de mon sort. Je dépose les armes et reconnait ma défaite, contre la vie ainsi que le reste. Je pensais me démener pour une bonne cause, ou du moins quelle que chose censé. Tout cela était abstrait, tout ce dont j'avais besoins c'était d'y croire. De l'espoir. J'y renonce, je reste dans le noir. Je suis fatiguée, lasse d'attendre, et de chercher. Mon frère, mon père, ma tendre mère. Jai esquiver beaucoup de coup, placé quelques uns dans des endroits calculés mais jamais sans grande profondeur. Sa demande trop d'énergie, de pensée, de réflexions, de psychologie, de jalousie. J'arrête la partie, je me rend, je me vend. Arrête les conteurs, observe mes bleus, mes entailles, régale toi la vie. Je déclare forfait, savoure tout ce que tu m'a pris. C'est fini... fini...

Mon esprit commençait à s'embrumer. Je ne savais plus ce que je disais, ni à quoi je pensais.. J'étais en train de partir, de rejoindre ces êtres qu'on m'avait enlevé. Mes paupières se fermèrent, avant de sentir quelque chose m'élever du sol. Une forte lumière s'imposa à moi. C'était donc bien finis ? J'ouvrais les yeux, difficilement. J'essayais de me lever mais la tête me tourna et je fus obliger de me rallonger. Ma vision commença quelque peu à s'éclaircir. Je pu distinguer quelques formes, quelques couleurs. J'essayais une nouvelle fois de tenir sur mes pattes, et je réussi à m'assoir cette fois. L'environnement qui m'entourait se dessina au fur et à mesure. La végétation était très belle, d'un vert éclatant. Je pouvais entendre une cascade à quelques mètres environ, ainsi que le chant d'une multitude d'oiseaux. Je regardais mon pelage, ce qui me ramena à la dure réalité. J'étais bel et bien vivante. Le sang qui avait coagulé était maintenant dure et coller sur mon pelage. Je m'approchais du petite ruisseau et plongeais dedans, essayant d'enlever ces taches sur mon pelage. J'y parvins au bout de longues minutes, et continua jusqu'à ce que je sois complètement propre. Toutes ses dures images que j'avais vécu s'imposèrent à moi. J'essayais de les chasses de mon esprit pour le moment, me préoccupant de ma santé. Apparemment, j'étais rester longtemps ici, tellement de temps que la blessure sur ma tête avait eu le temps de cicatriser. Je ne savais pas qui m'avait emmener ici, et je ne préférais pas le savoir pour l'instant. Après une longue réflexion, je pu reconnaitre ces terres, celle des Hulas. Ce n'était pas plus mal. Ce clan était sain, il me ferait peut-être oublier mon passé tumultueux. Même si le mal de l'absence restera toujours en moi.

||Apparence:
Contrairement à mon caractère, mon physique vient de mon père, je lui ressemble énormément. Ma mère disait toujours qu'elle le voyait quand elle me regardait. Il avait le même pelage marron fonçé que moi, avec cette trace en forme de pointe sous les yeux. Mes prunelles sont bleu azur, tout comme celles qu'avait mon frère. Elles contrastent beaucoup avec mon pelage foncé. Je possède une longue mèche me tombant sur le front, chatouillant mes paupières. Je ne suis pas petite pour mon âge, j'ai même une taille dans la norme. J'ai les membres fins et musclés de ma mère, me permettant une bonne rapidité à la chasse. Mes traits de visages sont plutôt doux, ils inspirent confiance, et reflètent mon caractère.
||Caractère:
Je n'ai pas un caractère bien difficile. J'ai hérité des traits de ma mère, douce et aimante. Elle savait cependant se faire imposer, tout comme moi. Je suis assez têtue, il est difficile de m'enlever quelque chose de la tête, mais je reste naïve malgré ça. Je m'attache très vite aux autres, même si très souvent je suis déçue par la suite. Réservée et timide, j'accorde assez facilement ma confiance, et même si parfois je suis méfiante, cela dure très peu de temps. J'aime rire, partager de bons moments, mais mes sourires son rares depuis que je suis seule. Je montre très peu mes sentiments, voir pas du tout. J'ai bien trop peur que la vie m'arrache une nouvelle fois les gens que j'aime. Mise à par ça, je ne suis pas très peureuse, c'est plutôt le contraire.
||Codes: (2 cachés dans le règlement){hama pique les codes et les reprend ahah!}
||Où as-tu trouvé le forum ?: Sur un autre fo!
||Comment le trouves-tu ?: Superbe :]

||Dans la vraie vie:


||Ton prénom : Laura
||Ton âge: 15 ans
||Ton puf sur tes créations: (c) Sixties.


Dernière édition par Ava le Dim 13 Juin - 16:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hamaku
# Roi des Hulas ♂ #
# Roi des Hulas ♂ #
avatar

Masculin
Messages : 594
Date d'inscription : 11/04/2010
Age : 24
Localisation : 57 moselle

Feuille du Joueur
Relations:
Partenaire: Aschanti
Age du Félin: Lion

MessageSujet: Re: Ava. « Je m'accrocherai au souvenir, pour pas laisser le temps me démolir. »   Dim 13 Juin - 14:31

Bienvenue, belle signa mais ça fait pas adolescente xD surtout que cette image(mais pas cette couleur) est déjà utilisée ^^

_________________
*Je suis Hamaku, roi des Hulas *
Histoire de ma vie
Aschanti mon amour
Montrez moi le chemin
Aimez moi comme je suis
Km par km
Usez moi jusqu'à la fin....

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.guerredesclans-57.forumactif.org/forum.htm
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ava. « Je m'accrocherai au souvenir, pour pas laisser le temps me démolir. »   Dim 13 Juin - 14:32

Welcome !
Revenir en haut Aller en bas
Kinaii
# Roi des Hockings ♂ #
# Roi des Hockings ♂ #
avatar

Masculin
Messages : 459
Date d'inscription : 25/04/2010

Feuille du Joueur
Relations:
Partenaire: Ikata, je t'aime ma reine
Age du Félin: Lion

MessageSujet: Re: Ava. « Je m'accrocherai au souvenir, pour pas laisser le temps me démolir. »   Dim 13 Juin - 14:33

Bienvenue ! Et oui, il a raison, cette image est déjà utilisé même si ce n'est pas la même couleur

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ava. « Je m'accrocherai au souvenir, pour pas laisser le temps me démolir. »   Dim 13 Juin - 15:34

Merci tout le monde ! Arf, j'suis deg j'ai passé beaucoup de temps sur cette signa.. :[
Au fait, j'ai finis l'histoire, j'arrivai plus à m'arrêter =P
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ava. « Je m'accrocherai au souvenir, pour pas laisser le temps me démolir. »   Dim 13 Juin - 15:47

Nyah~~ t'a piqué l'image de ma soeur Elea bref eutrement Welcome to the lion king live your life ^^
Revenir en haut Aller en bas
Hamaku
# Roi des Hulas ♂ #
# Roi des Hulas ♂ #
avatar

Masculin
Messages : 594
Date d'inscription : 11/04/2010
Age : 24
Localisation : 57 moselle

Feuille du Joueur
Relations:
Partenaire: Aschanti
Age du Félin: Lion

MessageSujet: Re: Ava. « Je m'accrocherai au souvenir, pour pas laisser le temps me démolir. »   Dim 13 Juin - 15:47

va pour cette image alors grâce à haado parce que ça fait quand même lionceau x)

_________________
*Je suis Hamaku, roi des Hulas *
Histoire de ma vie
Aschanti mon amour
Montrez moi le chemin
Aimez moi comme je suis
Km par km
Usez moi jusqu'à la fin....

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.guerredesclans-57.forumactif.org/forum.htm
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ava. « Je m'accrocherai au souvenir, pour pas laisser le temps me démolir. »   Dim 13 Juin - 15:52

Désolée je savais pas qu'elle était prise ^^.
Merci Hamaku =D ! Je la changerais bientôt contre une qui fais plus adolescente :].
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ava. « Je m'accrocherai au souvenir, pour pas laisser le temps me démolir. »   Dim 13 Juin - 15:55

Bienvenue =)
Ton histoire est superbe =DDD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ava. « Je m'accrocherai au souvenir, pour pas laisser le temps me démolir. »   Dim 13 Juin - 16:20

Merci Adrénaline =D. J'ai finis ma fiche ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ava. « Je m'accrocherai au souvenir, pour pas laisser le temps me démolir. »   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ava. « Je m'accrocherai au souvenir, pour pas laisser le temps me démolir. »
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Henriette Cavendish ❧ On dit que les rêves sont les souvenirs d'une autre vie.
» [Parc] Tuer l'ennui [PV: Keito Masahide & Eliza Trips]
» les rides du temps
» Depart pour un laps de temps indeterminer ...
» Je suis égoiste de vouloir te garder. Mais je ne peux te laisser à un autre. # Heather

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le roi lion : Live your life :: *Hors jeu* :: Présentations :: ||Clan des Hulas-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com