Le roi lion : Live your life
♥️ Bienvenue sur le roi lion live your life ! ♥️
Si tu veux nous rejoindre dans cet univers magique clique sur s'inscrire Smile
A tout de suite, le staff

Le roi lion : Live your life

Viens nous rejoindre sur ton forum du roi lion
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rexia, Chasseuse Hyène...

Aller en bas 
AuteurMessage
Rexia

avatar

Féminin
Messages : 1
Date d'inscription : 01/03/2011
Age : 27
Localisation : La où le vent guide mes pattes...

MessageSujet: Rexia, Chasseuse Hyène...   Mar 1 Mar - 13:30

    ||Nom : Vous pouvez m'appeler Rexia.
    ||Rang : Je suis une jeune hyène adulte, chasseuse au sein de mon clan.
    ||Âge : 2 printemps.
    ||Histoire : J'ai été mise au monde il y a environ deux ans de cela, de l'union d'un puissant mâle du nom de Ronno, et d'une féroce femelle nommé Xyria. Je vis le jour dans une petite tanière, creusée au milieu des Plaines de Gré Rouge. C'était une nuit fraîche d'automne, et mon père était agité, stressé, il faisait les cent pas devant l'entrée du trou dans lequel vivait la hyène de son coeur, qui l'avait elle-même creusée de ses propres pattes. A l'intérieur, on pouvait entendre les cris de douleurs de celle-ci. Le mâle était inquiet. Il aurait tant aimé pouvoir être auprès d'elle, pouvoir l'encourager, pouvoir peut être même trouver un moyen de l'aider. Mais il savait qu'il ne pouvait et ne devait pas entrer : il serait inutile, ne ferait que la stresser davantage, et de toute façon, elle le lui avait formellement interdit. Les cris cessèrent un petit moment, laissant place au bruit de la respiration rapide d'un allaitement. La hyène s'avança lentement, commença à vouloir entrer... sa patte se posa sur le crâne d'une souris qu'il avait réussi à attraper la veille, qui craqua sous son poids, et à l'intérieur, la femelle poussa un grognement pour lui ordonner de reculer. Le travail n'était pas terminé ! Les cris reprirent de plus belle. Il passa à nouveau quelques minutes, puis il y eut à nouveau une accalmie, puis ils recommencèrent, et se calmèrent pour la troisième fois, puis reprirent, puis se recalmèrent... et là, ils ne reprirent pas. A l'intérieur de la grotte, le silence n'était plus rompu que par le faible bruit du vent qui se faufilait à travers les nombreuses galeries... le mâle se risqua alors à pénétrer dans la tanière : il se faufila par le grand trou qui marquait l'entrée, et s'avança vers la fond. Là, il trouva sa compagne, confortablement couché sur le coté et sur la couche faite de feuilles mortes, de boue et de poils qu'elle s'était arrachée de sa propre fourrure, les pattes-avant croisées, installée contre la parois de la caverne, penché sur quatre toute petites boules de poils grises, qui se tortillaient contre le rond et confortable ventre de leur mère, à la recherche des mamelles pleine du bon lait gras et nourrissant. Xyria cessa un moment de lécher ses bébés et leva ses yeux d'ambre vers ceux de son compagnon. Leurs regards se croisèrent, et il s'avança vers son aimée pour lui donner une longue lèche affectueuse sur le museau. Ils venaient d'avoir leur première portée...
    C'est ainsi que nous sommes nés, mon deux frères, ma soeur et moi-même. La suite de mon histoire, celle de notre enfance, est assez banale, pour les membres de notre espèce, surtout pour ceux vivant près de la Terre des Lions. Maintenant que nous étions nés, nous devions grandir, mais surtout survivre. Et ce n'était pas fécile, car les terres sur lesquelles nous vivions manquaient horriblement de nourriture et d'eau. Il nous arrivait souvent de rentrer à la tanière la soir sans rien nous avoir mis sous le croc. Nos voisins, les lions, qui nous considéraient comme des bécasses stupides et bouchées... bon, au font, elle n'avaient peut être pas tort pour la plupart d'entre-nous, mais ce n'était pas une raison... avaient colonisés les terres les plus abondantes et ne nous laissaient pas nous approcher, même pas pour trouver de quoi nourrir les petits. Résultat, peu de bébés hyènes survivaient, beaucoup mourraient de faim... mais dans notre malheur, notre portée eut de la chance, car nos géniteurs nous aimaient et firent tout ce qui était en leur pouvoir pour nous permettre de nous en sortir, quitte à sacrifier chaque miettes de la nourriture qui leur était pour nous. Et au final, nous nous en sortîmes tous les quatre. Malgré la vie difficile, nous étions assez heureux. Nos parents s'occupèrent continuellement de nous, durent souvent nous surveiller, puisque après-tout, nous étions à l'âge où notre soif de connaissance et d'aventure nous poussée souvent à fuir la tanière pour aller découvrir le monde qui l'entourait. Ils se partagèrent les taches pour nous éduquer, ainsi que pour nous apprendre comment vivaient les véritables hyènes. Bien-sûr, nous en avions déjà appris une bonne partie par nous-mêmes, à travers les jeux des bébés de notre âge, mais eux parfairent tout-ça. Notre mère s'occupa de notre éducation, développa notre caractère, notre façon d'être, et surtout, elle nous apprit ce qu'était notre instinct, l'arme la plus puissante que nous aurait offerte la nature, elle nous apprit à le reconnaître, à l'écouter, et à le suivre. Quand à notre père, il développa notre physique, ainsi que notre force. Il nous entraîna, nous apprit à nous battre et à nous défendre comme de véritable de hyènes. Il nous apprit à nous servir de nos crocs et de nos griffes. Lorsque nous fument assez grands, nos deux parents nous apprirent à chasser, un sport dans lequel je devins rapidement extrêmement douée...
    Le temps passa, et bien-sûr, un jour, même si nous étions pas officiellement des adultes, nous atteignîres l'âge de nous débrouiller seul, et nous dûmes quitter la tanière de notre naissance pour trouver notre utilité dans la meute des hyènes où nous vivions. Car en effet, il fallait se montrer utile, si tu ne voulais pas que les autres te chasse... ou pire. Personnellement, je savais que j'avais des prédispositions pour la chasse, mais étais-je assez douée ? Après-tout, jusque-là, je n'avais attrapée que les quelques souris qui gambadaient sur le territoire. Mais une autre hyène me prit alors sous son aile : Sor, un vieux mâle qui avait la particuliarité d'être antièrement noir, et qui avait été à son époque l'un des plus grand guerrier du clan, décida de prendre mon éducation entre ses pattes. Et donc, durant de nombreux mois, il devint mon maître... et ce fut des mois assez difficile, je dois l'avouer. Il était dure, impatient, même violent avec moi, il me forçait à me dépasser, me faisait faire des exercices qui étaient souvent au delà de mes forces. Je n'avais droit qu'à très peu de repos, et j'avoue qu'à de nombreuse reprises, j'ai eue envie de le tuer... et finalement, un jour, il me réveilla alors que le soleil n'était pas encore levé, et m'ordonna de le suivre. L'épreuve d'aujourd'hui consistait à marcher à ses cotés dans la Forêt de Pins. Facile, dites-vous ? Pas vraiment, car il choisit un endroit assez particulier : il y avait là un chemin fait de pierre, pour que l'on puisse y circuler sans ce blesser, car il était entouré par des buissons de ronces, des orties et des pignes brisées et piquantes... et devinez-quoi : je n'avais pas le droit de marcher sur le chemin. Et durant toute la journée, nous fîmes ainsi des allez-retour, lui sur les pierres, moi dans les épines. Des fois, c'était une simple balade, d'autre-fois, il me faisait faire la course contre lui. On ne s'arrêta à aucun moment, ni pour manger, ni même pour que je puisse soigner mes pattes. Lorsque l'entraînement avait commencé, le soleil n'était pas levé... et lorsqu'il finit, il se couchait. De retour sur notre territoire, j'étais épuisée, j'étais affamée, et j'avais les coussinets en sang... et surtout, je me demandais à quoi bon est-ce qu'il me faisait subir toutes ces tortures ? C'est alors que Sor se plaça devant-moi, me saisit le menton avec sa patte et me força à le regarder dans les yeux... et, pour la première fois, je le vies sourire. Il me dit :

    -Tu es rapide, tu es patiente, tu es résistante... et tu es une chasseuse.

    ... puis il me tourna le dot et repartit. C'était finit, avec cette phrases, il disait qu'il n'avait plus rien à m'apprendre, et me nommait officiellement Chasseuse de la Meute. Depuis ce jour, je prends mon rôle très au sérieux, et je suis prête à tout pour ramener assez à manger à mes semblables... je n'hésite pas non-plus à entrer clandestinement sur les territoires des lions pour chasser...
    ||Apparence : Je suis une magnifique... oui, magnifique, celui qui dira le contraire se prendra un coup de crocs dans le derrière... représentante de mon espèce, une grande hyène femelle, au long corps fin, musclé et élancé, et avec une épaisse fourrure grise sur la plupart de mon corps, mais également noir pour ma queue, une crinière qui part du haut de mon crane jusqu'au bas de mon dot, mes jambes et quelques taches sur mes cuisses, et enfin une tache grise sur le bout de ma patte avant-droite. J'ai un long museau, couronné par deux grands yeux de la couleur de l'ambre, dont le regard peut être doux et amical envers mes amis et sombre et féroce envers mes ennemis. Mes quatre jambes sont légèrement plus longues et fines que la normal des autres membres de ma race et de mon âge. Cela les rend plus fragile et ne me confère pas une très bonne endurance, mais fait de moi une chasseuse très rapide et agile lorsque je cours.
    ||Caractère :Je suis une jeune hyène intelligente... oui, oui, ça existe... rusée et très débrouillarde. Même si j'aime ma meute, il peut m'arrivé de m'en éloigner pendant plusieurs jours d'affilés, surtout quand c'est pour remplir le garde-mangé. J'adore courir. Pour moi, rien n'est meilleur pour se remettre d'aplomb que de me dégourdir les jambes, de ressentir la caresse du vent sous ma fourrure, de l'entendre claquer à mes oreilles, surtout celui du printemps, lorsqu'il n'est ni trop chaud, ni trop froid, mais juste tiède. Je suis une bonne chasseuse et j'apprécie ce sport, cependant je respecte les lois de notre mère-nature, et ce n'est pas pour autant que je chasserais et que je tuerais sans raison, pour le simple plaisir. Je ne tues que pour manger, ou pour me défendre, ou pour défendre mon clan, bien que mon pêché mignon, ce soit la gourmandise. J'aime aussi observer la pleine-lune et les étoiles, ce qui pour moi est le plus beau spectacle au monde. J'ai trop tendance à foncer tête baisser et à aimer le danger. Oui, je suis assez tête de mule. Je suis aussi une grande rêveuse, ainsi qu'une comédienne et une vantarde. Dragueuse envers les beaux mâles lorsque j'en croise un, j'ai tendance à tomber facilement amoureuse, un défaut qui disparaîtra le jour où je me trouverais véritablement un compagnon, mais cela m'a été profitable et m'a donné une bonne arme envers les mâles, car j'ai apprise à me servir de mon charme féminin envers-eux pour obtenir ce que je veux. Joueuse et blagueuse, j'aime me moquer de mes ennemis, et de temps à autres, de mes amis ^^ J'ai un coté sarcastique et je suis un peu... oh, juste un peu xD... gamine. Je suis cependant très susceptible et rancunière, et je pourrais me mettre facilement en colère si on m'insulte. C'est d'ailleurs l'une des raisons pour lesquelles je déteste les lions, qui passent leur temps à rabaisser les miens. Je déteste être ignorée. Je possède un caractère rebelle, un peu mâle-manqué. J'ai du répondant et je ne me laisse pas marcher sur les pattes, même si ça doit m'attirer les foudres d'une créature plus forte que moi. J'ai l'habitude, lorsque je m'ennuie et que je n'ai rien d'autre à faire, de me lécher les griffes, ce qui chez-moi est devenu une sorte de tic.
    ||Codes : Luau King
    ||Où as-tu trouvé le forum ? En Cherchant sur l'annuaire Forumactif.
    ||Comment le trouves-tu ? Il a l'air très sympathique. Je le trouve juste un peu trop... rose, pour un forum Roi Lion ^^'

    ||Dans la vraie vie:


    ||Ton prénom : Désolé, mais ça, je préfére le garder pour moi.
    ||Ton âge : 19 ans physiquement pour 9 ans d'âge mental, et fière de les avoirs, en plus jocolor
    ||Ton puf sur tes créations : Bha, euh, moi ze créais pas =)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hamaku
# Roi des Hulas ♂ #
# Roi des Hulas ♂ #
avatar

Masculin
Messages : 594
Date d'inscription : 11/04/2010
Age : 24
Localisation : 57 moselle

Feuille du Joueur
Relations:
Partenaire: Aschanti
Age du Félin: Lion

MessageSujet: Re: Rexia, Chasseuse Hyène...   Ven 11 Mar - 2:10

http://roilion-liveyourlife.forumactif.org/

ce forum est plus actif, je vais fermer celui là je pense désolé :s par contre il n'y a que des lions sur l'autre forum

_________________
*Je suis Hamaku, roi des Hulas *
Histoire de ma vie
Aschanti mon amour
Montrez moi le chemin
Aimez moi comme je suis
Km par km
Usez moi jusqu'à la fin....

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.guerredesclans-57.forumactif.org/forum.htm
 
Rexia, Chasseuse Hyène...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de Hyène
» Candice "Douce-lame" [chasseuse de primes][En cours de mise à jour]
» Découverte [PV: Rexia]
» Rexia - "Je le fais pour lui...".
» Rachel Hunter, Chasseuse de Démon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le roi lion : Live your life :: *Hors jeu* :: Présentations :: || Les bannis-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Incarnations